Autorité Guinéenne de l'Aviation Civile

Régulateur du transport aérien

Année de création 2013
QUI SOMMES-NOUS ?

Présentation AGAC

L'Autorité Guinéenne de l'Aviation Civile (AGAC) est une entité gouvernementale de la Guinée, établie par la loi L/2013/063/CNT du 05 novembre 2013. Son rôle principal est de promouvoir le développement des activités aéronautiques dans le pays tout en assurant la supervision et la régulation de ces activités. Cette organisation veille donc à la sécurité, à l'efficacité et au développement durable de l'aviation civile en Guinée, ce qui comprend la gestion de l'espace aérien, la certification des aéronefs, ainsi que la formation et la certification du personnel aéronautique.


En tant qu'organe de régulation, l'AGAC joue un rôle crucial dans l'établissement des normes et des procédures conformes aux standards internationaux en matière d'aviation. Elle collabore étroitement avec des organisations internationales telles que l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) pour garantir que les pratiques aéronautiques en Guinée.

Nos domaines d'interventions

Programme national de sûreté

Établit des directives et des protocoles pour prévenir les actes illicites contre l'aviation, en s'assurant que tous les aspects de la sûreté aérienne...

Sûreté et sécurité aéroportuaire

Supervise et gère la sécurité dans les aéroports pour garantir un environnement sûr pour les passagers, le personnel et les infrastructures, via des c...

Assistance aux compagnies

Offre un soutien réglementaire et opérationnel aux compagnies aériennes, facilitant leurs opérations en Guinée tout en veillant au respect des lois aé...

M. Sékou Oumar THIAM

AGAC

Mot du Directeur Général

La fusion des ministères des transports et des travaux publics en un ministère unique sous l’appellation « Ministère des Infrastructures et des Transports (MIT) » est démonstratrice d’une volonté politique de potentialiser le secteur de l’aviation civile afin de valoriser sa part contributive à l’économie nationale.


La fusion des ministères des transports et des travaux publics en un ministère unique sous l’appellation « Ministère des Infrastructures et des Transports (MIT) » 

Besoin d'une information ?